61

Accueil mcr61 MCR National CIL

RCF 61 Juin 2017


« Je ne suis pas venue faire des miracles

 mais pour vous demander de prier pour la France »

 a dit la Vierge Marie à 4 fillettes en 1947 à l’Ile Bouchard.


    Le Mouvement Chrétien des Retraités du diocèse de Séez vient de vivre un pèlerinage à Tours et l’Ile Bouchard avec comme thème « Prier pour la France ».

    Dans les différents secteurs du diocèse, nous vivons des récollections et pèlerinages MCR pratiquement tous les ans, mais depuis que je suis  dans ce mouvement, en 2009, jamais n’avait été proposé par le MCR un pèlerinage diocésain.

    L’an dernier l’idée a germé chez la responsable du secteur du Perche d’aller en pèlerinage à l’Ile Bouchard. La dernière « voyante », Nicole, venait de mourir à 82 ans. Nous avons finalement pensé que ce pèlerinage devait prendre une dimension diocésaine, cela mettrait en évidence l’appartenance à un mouvement et rappellerait que le MCR ne consiste pas simplement en petites réunions d’équipes isolées.

   Si vous regardez la carte de la France, vous voyez que, pour aller de l’Orne à L’Ile Bouchard, on passe par Tours où est célébré depuis l’an dernier le jubilé de Saint Martin, en l’honneur du 1700ème anniversaire de sa naissance. Nous avons donc décidé d’inclure le parcours jubilaire à la basilique Saint Martin de Tours dans notre démarche pèlerine.

    Retenir un car, prévoir des hébergements, se lancer en espérant remplir le car…. Allez, on se lance ! Pourvu qu’on remplisse le car !!! On imagine les réponses de nos anciens : « Je suis trop fatiguée. », « Je ne peux pas laisser mon mari seul. », « J’ai trop de mal pour marcher…»  Que de raisons pour hésiter à s’inscrire…. Les inscriptions arrivent au compte-goutte, et petit à petit, le car se remplit et nous avons même dû ajouter des voitures car nous étions en fin de compte 71 pour 53 places de car ! C’est là que me sont revenus ces vers de Corneille,« Nous partîmes 500 et par un prompt renfort nous  nous vîmes 3000 en arrivant au port »…

    Les sœurs Bénédictines de Montmartre nous ont accueillis avec beaucoup de gentillesse à Tours et ont animé de leurs prières et de leurs chants le parcours jubilaire de Saint Martin. Chacun a pu, grâce à elles, découvrir davantage l’impact que Martin a eu sur son époque. Son refus des honneurs et son attention aux pauvres me font penser que le pape François aurait pu s’appeler Martin !

    L’Ile Bouchard est une bourgade anonyme de Touraine que vous pouvez traverser sans vous rendre compte de ce qui s’y est passé il y a 70 ans : la Vierge Marie y est apparue à 4 fillettes, leur demandant de prier pour la France et promettant du bonheur pour les familles. Ces sujets nous ont semblé tout à fait adaptés à la société du XXIème siècle.

    En préparant ce pèlerinage, nous ne soupçonnions pas ce qui allait arriver en juillet 2016… et c’est peut-être pour cela que nous avons été un peu débordés par le nombre.

    Le temps fort à l’Ile Bouchard restera sans aucun doute la vidéo où la dernière voyante témoigne de ce qu’elle a vécu en décembre 1947 dans la petite église du village. On avait vraiment l’impression qu’elle ne racontait pas quelque chose mais qu’elle vivait ce qu’elle nous disait. Une dame de notre groupe craignait d’être trop fatiguée pour voir la vidéo après le dîner. Je lui ai suggéré de venir quand même, et de rejoindre sa chambre si elle était fatiguée. A la fin de la vidéo, elle est venue me dire « c’était tellement émouvant, je ne pouvais pas partir et en fait, je ne suis pas fatiguée, je suis restée jusqu’au bout. »

    Oui, nous étions portés par la prière et le lendemain matin, nous étions heureux de participer à la prière quotidienne du chapelet et à la messe dans l’église où avaient eu lieu les apparitions en 1947. Le prêtre du lieu nous a très bien accueillis, rappelant que, l’Ile Bouchard étant un lieu de pèlerinage pour les familles, sa paroisse détient des reliques des Saints Louis et Zélie Martin, tissant ainsi des liens très étroits avec le diocèse de Séez.

    Nous avons été très heureux de vivre ces 2 jours de pèlerinage au niveau diocésain, les différents secteurs découvrant que, partout dans le diocèse, le MCR est vivant, concerné par l’actualité et désireux de participer de son mieux à l’évolution de la société dans le monde d’aujourd’hui.

    Le mois prochain, RCF61 aura pris ses horaires et programmes d’été. Je vous souhaite de bonnes vacances remplies des rires de vos petits-enfants et vous donne rendez-vous début septembre sur RCF 61, bien entendu, avant de nous retrouver pour la rentrée avec notre évêque le 28 septembre à La Source à Sées.