Accueil Lisieux Le Havre

RCF 61  Février 2016


    Bonjour mes amis,


    Le 2 février, oui, c'est aujourd'hui. Il nous faut ranger la crèche jusqu'au 27 novembre prochain, premier dimanche de l'Avent 2016.

    Un cantique dit à Jérusalem de ranger sa robe de tristesse, nous, il nous faut aujourd'hui ranger nos robes de fête, nos habits de Noël.

     Mais le 2 février c'est la fête de la Chandeleur, on va manger des crêpes....  Mais, au fait, qu'est-ce que c'est “La Chandeleur”?

    Nous fêtons aujourd'hui la Présentation de Jésus au Temple, rituel de la religion juive qui se passe 40 jours après la naissance d'un garçon.

         Le vieux Siméon, à qui l'Esprit Saint avait dit qu'il ne mourrait pas avant d'avoir vu le Christ, le Messie, était au Temple de Jérusalem et lorsqu'il vit l'enfant Jésus, il proclama “Maintenant, ô maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s'en aller en paix, selon ta parole car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples: lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël.”

    OUI, Jésus est lumière pour les nations et c'est de là que vient le nom de Chandeleur. CANDELA c'est la lumière.

    La messe de ce jour peut d'ailleurs commencer par une célébration de la lumière. Tenant des cierges allumés, nous sommes invités à entrer dans l'église en chantant une antienne comme “Voici le Seigneur Dieu qui vient illuminer notre regard.”

    Le célébrant, ensuite, invoque la bénédiction du Seigneur, véritable lumière, source et foyer de la lumière éternelle.

    MAIS, quel rapport avec les crêpes?

    PARCE QUE, ne nous leurrons pas, nos petits-enfants savent que c'est le “jour des crêpes”, comme le 6 janvier est le “jour des rois.”

    ALORS, pourquoi des crêpes? Ces fameuses et délicieuses crêpes que nous faisons sauter dans la poêle sont rondes, n'est-ce pas? OUI, elles sont rondes et dorées comme le soleil qui nous donne la lumière. Elles sont donc un rappel gourmand du fait que le Christ est lumière pour les nations.

    Dans mes recherches j'ai aussi trouvé que le pape Gélase 1er, au 5ème siècle, donnait des crêpes aux pélerins qui arrivaient à Rome.

    Vous regarderez peut-être les crêpes avec les yeux de la foi maintenant.

    Nous n'aurons eu que 4 dimanches de temps ordinaire et déjà le mercredi des cendres arrive la semaine prochaine.Nous entrerons alors dans le temps du Carême, mais, à propos, que savons-nous de ce rite des cendres?

    Les cendres utilisées ce jour-là sont le résidu des rameaux de l'anne précédente, brûlés pour ce rite.

    On trouve dans la Bible, chez Jonas, Jérémie et Matthieu des textes nous présentant la coutume de se couvrir la tête de cendres et même de se revêtir d'un sac, dans une démarche pénitentielle. Au début de l'Eglise, vers le 7ème siècle, le rite des ecndres était un rite de pénitence qui pouvait durer très longtemps, dans certains cela pouvait durer des années, voire toute la vie!

    La formule tirée de la Genèse, “Tu es poussière et tu retourneras à la poussière” est souvent remplacée aujourd'hui par une formule qui met en relief un aspect beaucoup plus positif du Carême: “Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle”.

    Nous ne sommes pas condamnés et le chemin de la conversion nous est offert: on nous propose de franchir la Porte d'entrée du Carême, de nous laisser réconcilier avec Dieu, par Dieu.

    Notre bon pape François, lui, nous invite à franchir cette année la porte de la Miséricorde.

    Je pense qu'on pourrait aborder cette journée du mercredi des cendres, cette entrée en Carême avec l'idée que nous franchissons une porte qui préfigure notre démarche jubilaire: franchir la Porte Sainte de la Miséricorde avec un désir sincère de repentance et d'amour pour nos frères:

    “La Miséricorde, c'est l'acte ultime et suprême par lequel Dieu vient à notre rencontre. La Miséricorde, c'est la foi fondamentale qui habite le coeur de chacun lorsqu'il jette un regard sincère sur le frère qu'il rencontre sur le chemin de la vie.”

    Pensons à la Miséricorde du Père en allant à la messe lemercredi des cendres, laissons-nous saisir par l'Amour du Père et ainsi nous pourrons avoir une attitude miséricordieuse pour nos frères souffrants.

    Aimons nos frères comme Dieu nous aime.


    A bientôt sur RCF 61.