61

Accueil mcr61 MCR National CIL


RCF61  Octobre 2020


Bonjour, mes chers amis. Cela fait 6 mois que nous nous sommes retrouvés sur les ondes de RCF61, parce que le fameux Corona Virus est venu perturber notre vie de retraité à la campagne et nous fait vivre de manière inhabituelle, notamment un printemps inimaginable qui a grandement impacté notre vie, la vie de notre pays, la vie du monde.

  Nous avons certainement ressenti le confinement de manières bien différentes : certains sont en couple, d’autres sont seuls ; certains ont un petit logement en ville, d’autres ont une maison avec jardin à la campagne… Le plus dur étant, sans aucun doute, pour nos aînés dans les EHPAD ! Nous leur avons manqué, ils nous ont manqué… Les enfants et petits-enfants nous ont beaucoup manqué car les clins d’œil via les nouvelles technologies ne remplaceront jamais les échanges directs et les câlins avec les parents et grands-parents !

  Aurions-nous pu imaginer vivre la Semaine Sainte et la fête de Pâques sans pouvoir prier avec notre communauté paroissiale ? Ce fut une grande souffrance de ne pas pouvoir communier au Corps du Christ…

   Heureusement nous avons pu participer aux messes télévisées ou retransmises par la WebTV du diocèse. Pour rien au monde, nous aurions manqué nos rendez-vous avec notre évêque pour le Jeudi Saint, le Vendredi Saint, la Vigile Pascale et tous les dimanches depuis. Mehdi nous a fait rire, et il en riait lui-même, avec son envoi en fin de messe pas très bien maîtrisé au début. Mais il a bien progressé !

   La basilique Notre Dame d’Alençon était pleine de fidèles (sur papier), et j’ai admiré le servant de messe quand il encensait… des photos, et Monseigneur Habert qui bénissait … des photos en quittant le chœur. Et que dire des animateurs de chants qui menaient les chants devant … des photos ?

   Eh bien, je me suis sentie aidée à chanter, je me suis sentie encensée et bénie. Ces rendez-vous hebdomadaires ont été des moments de bonheur, merci !

  Nous pensions que tout rentrerait dans l’ordre avec le déconfinement….. Quelle erreur ! Nous continuons à vivre différemment, et cela pourrait durer un bon moment ! Alors, il nous faut faire le point sur ce que nous avons vécu et tâcher de rebondir, de ne pas avoir peur ou honte de vivre alors que d’autres ont été malades et sont morts, sans l’aide de leurs proches au moment du grand passage.

  Nous devons maintenant tenir compte de ce virus dans beaucoup de nos décisions : d’ordinaire, pendant les vacances, la maison se remplit des jeux de nos petits-enfants, on les emmène au bord de la mer, on joue ensemble, on se promène en forêt, on fait des câlins… Cette année, ce n’est pas pareil : la maison est calme, rangée, les rires d’enfants ne résonnent pas, « On ne veut pas vous faire courir de risque de contamination… », cette phrase chargée d’amour de mon fils me trotte dans la tête. Ils ne viendront pas, il faut que je m’y fasse ! Après un court moment d’abattement, je me suis dit que je devais respecter le choix de mon fils et accepter de ne pas voir mes petits-enfants pendant les vacances, ils viendront plus tard, peut-être à Noël !

  Mais il ne faut surtout pas rester confiné en période de non-confinement. Il nous faut aller vers la vie, vers les autres en respectant les règles de prudence en vigueur : masques, distanciation, lavage des mains ou gel hydroalcoolique….

Nous nous tournons sans doute vers une vie plus calme, plus simple, en harmonie avec la nature. Nous avons appris de nouvelles habitudes et avons parfois repris contact avec des personnes que nous avions un peu oubliées. Mais comme il est difficile de ne pas se prendre dans les bras, de ne pas s’embrasser !

  Pendant le confinement, je me suis découvert des talents de couturière pour faire des masques, des pochettes pour les ranger. J’ai eu le temps de les améliorer et je les distribue maintenant à ceux qui pourraient en avoir besoin, avec une petite étiquette « MCR », comme Mouvement Chrétien des Retraités et un numéro de téléphone. Je souhaiterais tellement que des personnes plus ou moins isolées nous rejoignent dans notre mouvement où, avec nos amis, nous relisons notre vie à la lumière de l’Evangile. Nous nous entraidons dans les épreuves et partageons nos joies.

  Après avoir réfléchi l’an dernier sur le thème « Choisis donc la vie », nous abordons cette année un sujet d’actualité, « La santé…. A notre âge : quel défi ! ». N’est-ce pas surprenant de voir ce thème choisi par la commission spirituelle du MCR il y a …. 2 ans ? Nous allons voir comment Dieu prend corps, comment Dieu prend soin de nous et comment Dieu nous accompagne dans cette grande aventure qu’est la vie.

  Comme tous les ans, nous aurons la joie d’inaugurer notre nouvelle année de MCR avec notre évêque dans 3 semaines.

  Soyez heureux, prenez soin les uns des autres, souriez à la vie, je vous donne rendez-vous dans un mois sur RCF61, le 4ème week-end du mois, le samedi à 17h40 et le samedi à 9h55.