Accueil Lisieux Le Havre

RCF 61

Avril 2016


Bonjour, mes amis. En ce début d'avril, je vais vous lire le message que le Pape François a adressé au monde le dimanche de Pâques.

  “Rendez grâce au Seigneur car il est bon, éternel est son amour.”

  Jésus-Christ, incarnation de la Miséricorde de Dieu est mort sur la croix et par amour il est ressuscité, c'est pourquoi nous proclamons aujourd'hui “Jésus est le Seigneur”.

  Sa résurrection accomplit pleinement la prophétie du psaume “La miséricorde de Dieu est éternelle, son amour est éternel, il ne mourra jamais”. Nous pouvons nous confier totalement à lui et nous lui rendons grâce parce qu'il est descendu pour nous jusqu'au fond de l'abîme. Face aux gouffres spirituels et moraux de l'humanité, face au vide qui s'ouvre dans les coeurs et qui provoque la haine et la mort, seule une miséricorde infinie peut nous donner le salut. Dieu peut remplir de son amour ces vides, ces abîmes et nous permettre de ne pas nous écrouler mais de continuer à marcher ensemble vers la terre de la liberté et de la vie.

  L'annonce joyeuse de Pâques “Jésus, le crucifié n'est pas ici, il est ressuscité” nous offre la consolante certitude que l'abîme de la mort a été traversé et avec lui le deuil, la plainte et l'angoisse ont été vaincus.

  Le Seigneur qui a souffert l'abandon de ses disciples, le poids d'une condamnation injuste, la honte d'une mort infâmante nous rend maintenant participants de sa vie immortelle et il nous donne son regard de tendresse et de compassion envers les affamés et les assoiffés, les étrangers et les prisonniers, les marginaux et les exclus, les victimes des abus et de la violence.

   Le monde est rempli de personnes qui souffrent dans leur corps et dans leur esprit, et chaque jour les journaux sont remplis de crimes atroces commis souvent dans les murs du foyer domestique et de conflits armés à grand échelle qui soumettent des populations entières à des épreuves indicibles.

  Que le Christ ressuscité ouvre des chemins d'espérance à la Syrie bien-aimée, pays déchiqueté par un long conflit avec son cortège de destruction, de mort, de mépris du droit humanitaire, et de décomposition de la cohabitation civile.....

  Que le message de vie qui a retenti dans la bouche de l'ange près de la pierre basculée du tombeau soit victorieuse de la dureté des coeurs et promeuve une rencontre féconde des peuples et des cultures....

  Que l'image de l'Homme Nouveau qui resplendit sur le visage du Christ favorise la cohabitation entre Israëliens et Paletiniens en Terre Sainte ainsi que la disponibilité patiente et l'engagement quotidien à se dévouer pour construire les bases d'une paix juste et durable par le moyen de négociations directes et sincères.....

  Que le Seigneur Jésus, notre paix, qui par sa résurrection a vaincu le mal et le péché, stimule en cette fête de Pâques notre proximité aux victimes du terrorisme, forme   aveugle et atroce de violence qui ne cesse pas de répandre le sang innocent en diverses parties du monde.....

  Que les ferments d'espérance et les perspectives de paix en Afrique aboutissent...

  Que partout on se dévoue pour favoriser la culture de la rencontre, la justice et le respect réciproque qui, seul, peut garantir le bien-être matériel et spirituel des citoyens.

  Le Christ ressuscité, annonce de vie pour toute l'humanité, nous invite à ne pas oublier les hommes et les femmes en chemin dans la recherche d'un avenir meilleur, files toujours plus nombreuses de migrants et de réfugiés parmi lesquels de nombreux enfants fuyant la guerre, la faim, la pauvreté. Ces frères et soeurs rencontrent trop souvent en chemin la mort ou le refus de ceux qui pourraient leur offrir un accueil et de l'aide.

  Que le rendez-vous du prochain sommet humanitaire mondial n'oublie pas de mettre au centre de ses travaux la personne humaine avec sa dignité et d'élaborer des politiques capables d'assister et de protéger les victimes de conflits et autres situations d'urgence,  ainsi que tous ceux qui sont persécutés pour des raisons ethniques et religieuses.

  En ce jour glorieux, que notre terre soit heureuse de briller de tant de feux,  terre pourtant maltraitée et abîmée par une exploitation avide de gain qui altère les équilibres de la nature.

  Je pense en particulier aux zones touchées par les effets des changements climatiques qui provoquent souvent la sécheresse ou de violentes inondations avec en conséquence des crises alimentaires en plusieurs endroits de la planète.

  Avec nos frères et soeurs qui sont persécutés pour leur foi et pour leur fidélité au nom du Christ et face au mal qui semble avoir le dessus dans la vie de beaucoup de personnes, réécoutons la consolante parole du Seigneur “Courage, moi, je suis vainqueur du monde”. C'est aujourd'hui (le jour de Pâques) le jour resplendissant de cette victoire parce que le Christ a foulé au pied la mort et que, par sa résurrection, il a fait resplendir la Vie et l'Immortalité.

  Il nous fait passer de l'esclavage à la liberté, de la tristesse à la joie, du deuil à la fête, des ténèbres à la lumière, du péché à la rédemption.

  A tous ceux qui, dans nos sociétés, ont perdu toute espérance et le goût de vivre, aux personnes âgées qui, dans la solitude sentent leurs forces diminuer, aux jeunes qui pensent ne pas avoir d'avenir, à tous, j'adresse encore une fois les paroles du Ressuscité: “Voici que je fais toutes choses nouvelles A celui qui a soif, moi je donnerai de l'eau de la source de vie gratuitement.” Que le message rassurant de Jésus aide chacun à repartir avec plus de courage et d'espérance pour construire des chemins de réconciliation avec Dieu et avec les frères.


Voici la fin officielle du message pascal du pape, mais il a ajouté un message plus personnel que je vous livre.

“Je désire adresser mes voeux à tous ceux qui sont loin. Que puisse résonner dans vos coeurs, dans vos familles, dans vos communautés l'annonce de la résurrection accompagnée de la lumière chaleureuse de Jésus ressuscité. Qu'elle vous donne pardon et réconfort. Jésus est la porte de la Miséricorde ouverte pour que chacun puisse expérimenter la miséricorde.

 Portez à tous la joie et l'espérance du Christ ressuscité et s'il vous plaît, n'oubliez pas de prier pour moi.”

Joyeuses fêtes de Pâques et de la Miséricorde et à bientôt sur RCF, bien sûr.