61

Accueil mcr61 MCR National CIL


RCF 61 Juin 2018


  Bonjour, mes chers amis. Le mois de juin est arrivé et nous surprend avec des températures dignes du mois d’août qui explosent en orages.

  Nous arrivons au terme d’une année qui nous a fait explorer des chemins d’espérance, voyager de l’espoir à l’espérance, cette vertu théologale qui s’appuie sur la dimension spirituelle de l’être humain.

  L’espoir et l’espérance soutiennent nos existences, même si souvent le monde dans lequel nous vivons nous déroute et nous angoisse. Nous passons donc de l’espoir qui anime nos vies, nos décisions à l’espérance chrétienne qui, soutenue par notre foi en Jésus ressuscité, nous fait avancer avec confiance vers un bonheur sans fin.

  Nous avons sans doute redécouvert des textes bibliques que nous pensions « connaître par cœur » pourrait-on dire : le « fils prodigue » par exemple, présenté d’habitude pour illustrer la miséricorde de Dieu, nous parle aujourd’hui d’espoir : celui du jeune fils et surtout l’espoir sans faille du père qui se transforme en joie le jour du retour de son fils. Savons-nous, de nos jours, donner de l’espoir autour de nous et osons-nous parler à d’autres de notre espoir dans le Christ ?

  Comme nous le dit le psalmiste : « Je mets mon espoir dans le Seigneur, je suis sûr de sa Parole ».

  Et pourtant, nos vies sont parfois douloureusement touchées par des épreuves terribles ou des cheminements difficiles. Mais, soutenus par des personnes qui savent redonner confiance pour certains, par la foi en Dieu pour d’autres, nous parvenons à nous surpasser et à retrouver l’espérance qui ne meurt jamais. Le Christ a confiance en nous et nous sait capables de nous remettre debout. Soyons à la hauteur !

  Dans le récit de la guérison du paralytique, nous avons découvert que le pardon peut être un chemin d’espérance. Nous sommes invités à choisir des chemins d’espérance pour notre vie d’aujourd’hui. Pour cela, sachons voir la puissance de la Parole de Jésus, de ses gestes et de son action dans nos vies. Oui, soyons-en sûrs, la Parole du Christ est action.

  Maintenant que nous avons repris confiance et pris conscience de l’espérance qui nous habite, il ne faut pas le garder pour nous, il faut en rendre compte : Christ est mort et ressuscité, nous avons rendre compte de cette espérance, elle nous habite dans notre vie de tous les jours en famille, avec nos relations, et tout particulièrement dans nos réunions de MCR et nous fait vivre et agir en témoins de l’espérance.

  Il nous incombe d’entretenir la petite flamme de l’Espérance quand nous sommes interrogés sur le sujet et que les circonstances nous y invitent ? Soyons le « premier média  de Dieu » nous dit Monseigneur Di Falco. Vivons avec persévérance dans la joie et le service des autres l’Espérance au quotidien.

  Jésus, mort sur la croix, est VIVANT, il vient à notre rencontre, il est présent à nos côtés. Ces affirmations nous ouvrent des chemins nouveaux pour notre vie et nous donnent un avenir.

  Christian de Chergé, le supérieur du  monastère Notre Dame de l’Atlas à Tibhirine, nous dit que « le témoignage a sa source en Dieu. Dieu donne un incessant témoignage de lui-même, dans l’initiative qu’il a dans toute vie, par son Esprit. Aussi, quand quelqu’un témoigne, de quoi témoigne-t-il ? Certainement pas d’une religion, ni de lui-même, mais de l’amour premier de Dieu .Et il en témoigne de manière véridique, non pas des discours mais par le don de sa vie.

  Notre espérance rejoint notre foi dans la vie éternelle, notion que nous ne pouvons décrire. Le pape Benoît XVI parlait de la vie éternelle avec l’image d’une « immersion dans l’océan de l’amour infini, dans lequel le temps – l’avant et l’après – n’existe plus. »

  Oui, l’espérance chrétienne est moins une attente qu’un don à recevoir. Quand nous aimons, nous ouvrons une fenêtre sur l’éternité car les actes que nous pouvons faire et dont le fruit est éternel , les seuls actes qui comptent, les actes d’amour, construisent l’éternité, le Royaume de Dieu dans notre monde. Quand nous disons, dans le Noter Père « que ton règne vienne », nous demandons au Père la force de construire son Royaume. C’est en pensant à ce Royaume en construction que nous allons participer aux 3èmes Journées du Monde de la Retraite à Lourdes avec le Mouvement Chrétien des Retraités.

  Oui, dans deux semaines, nous y serons. Pas en pèlerinage mais en congrès pour réfléchir, échanger sur 4 thèmes essentiels pour le monde de demain :

Le VIVRE ENSEMBLE, auquel nous sommes condamnés, en quelque sorte car quand on ne vit pas AVEC les autres, ne vit-on pas CONTRE les autres ?

Autre sujet majeur, la FAMILLE, qui a tellement évolué mais qui reste, envers et contre tout, un lieu fondamental de transmission des valeurs.

La SANTE et l’ECOLOGIE seront aussi abordées, en lien avec les discussions sur la bio-éthique et avec la prise de conscience que notre planète est en danger, ce qui pourrait modifier nos comportements et susciter une  nouvelle espérance.

Espérer ! Espérer ! Eh bien, j’espère que vous passerez un bel été et que nous nous retrouverons début septembre sur l’antenne de RCF61, bien entendu !